Jeux d’argent et volonté

jeux d'argent volonté

Est-il possible de s’enrichir en s’amusant ?

NON, gagner de l’argent est un travail à part entière : quand on en fait sa profession, on perd tout sentiment de plaisir.

Pourquoi ?

Parce que c’est une affaire de force morale.

Si vous voulez gagner, vous ne pouvez vous intéresser à un jeu de hasard pur. Il vous faut choisir un jeu sur lequel vous avez de l’influence. Comme les courses hippiques par exemple.

Dans les courses hippiques, le hasard pur n’existe pas… Il y a des chevaux, des jockeys, des entraîneurs il y a de la vie. Rien de comparable avec une boule de loto, ou une machine à sous…
Les courses sont donc « mesurables » par un certain nombre de variables telles que l’indice de forme d’un cheval, d’un jockey, son poids, l’argent qu’il a déjà gagné, etc.

De ce fait, votre volonté intervient dans votre jeu, vous décidez en votre âme et conscience de miser si le cheval en vaut la peine. Pour autant, cela ne veut pas dire que vous allez gagner à chaque mise.

Mais par le biais d’une petite étude, vous allez prendre les bonnes décisions, élaborer un plan avec les stratégies adaptées, et dégager des priorités de jeu.
Chose impossible à faire avec une machine à sous ou tout autre jeu virtuel, car vous ne pouvez deviner son moment de forme maximale.
Mais c’est d’une évidence même car il n’y a pas de vie dans ces jeux-là, votre destin est joué d’avance sur les jeux de hasard pur.

Alors comment faire pour gagner et devenir riche ?

La volonté ouvre toutes les portes. Vouloir c’est, dans le domaine de l’esprit, la clé qui ouvre toutes les portes.

« Je peux vous conduire à la fontaine, mais je ne peux vous faire boire. »

Apprenez à vous concentrer !

Pourquoi la concentration est-elle indispensable au jeu ?

Tout le monde possède deux véritables natures. On désire avancer dans une direction, et une force intérieure nous pousse à faire le contraire. C’est d’ailleurs la source de grands conflits intérieurs qui créent parfois des malaises ou, plus subtilement, vous empêchent d’agir et de réussir ce que vous avez décidé de faire de votre vie. Celui qui cultive l’art de la concentration unifie ces deux forces opposées.

Nous ne sommes pas guidés par la réalité mais par notre perception, l’imagination de celle-ci.

Vous devez donc prendre le contrôle de vous-même pour maîtriser votre imagination, celle qui vous donne envie de jouer un cheval à 40/1 parce que cela vous fait rêver, puisque s’il gagne, c’est le pactole !

Quand vous serez en mesure de stopper votre imagination, vos désirs, vous serez sur la bonne voie. Les pros ne s’éparpillent pas. L’argent prévu pour untel ne va pas sur le cheval du copain.

C’est dans le mouvement habituel de la vie que doit s’opérer le recentrage de votre pensée sur ce que vous faites. La concentration unifie votre pensée : comme il est impossible de penser à deux choses en même temps, le cerveau est en situation d’information constante et engendre de la stabilité.

Émile Coué expliquait que lorsque la volonté et l’imagination sont en opposition, c’est toujours l’imagination qui l’emporte…

Si vous avez un peu d’embonpoint par exemple, vous savez que vous avez une tendance au grignotage. Petits gâteaux dans la cuisine ou desserts dans le réfrigérateur vous font craquer. Remarquez que c’est l’évocation, l’idée du gâteau ou du dessert qui, par votre pensée, vous font agir à l’encontre de votre propre volonté. Vous imaginez que vous dégustez ce délicieux gâteau. Or on est attiré par ce que l’on pense.

En ayant une totale maîtrise de votre pensée, votre esprit concentré pourra parfaitement remplacer la pensée qui vous attire par une autre plus en relation avec votre but.

Si vous êtes attiré par un cheval à 30/1 alors qu’il n’a pas de chance en théorie, imaginez qu’il ne sera pas à l’arrivée : il vous sera plus facile de contrôler la situation.
Voilà pourquoi tout sentiment de plaisir disparaît quand on gagne réellement de l’argent au jeu.
C’est la volonté de diriger sa pensée qui fait toute la différence entre le joueur pro et le joueur lambda.
Vous aussi, vous pouvez le faire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *